Interview parue le 22 octobre sur le blog ALOYS

« Les enfants de Jafez », le sixième tome de la saga de Gauthier Hiernaux est sorti ! – Le blog Aloys

Je suis les écrits de Gauthier Hiernaux depuis mon arrivée chez CDL : un univers à part qui propose aux

lecteurs une alternative à notre histoire. Vous ne me croyez pas ??? Alors, lisez !

Pour les lecteurs inattentifs, tu nous parles succinctement de ce que tu as déjà publié… chez CDL

Ça risque d’être long… Je dois être l’un des auteurs les plus anciens chez Chloé des Lys.

Mon premier roman est sorti en 2007 et, mon dernier, cette année. Six tomes d’une saga intitulée « Grandeur et Décadence de l’Empire de la Nouvelle Ere » (GEDENE) qui devrait en comporter dix. Ces six volumes forment une fresque, cependant ils peuvent être lus indépendamment les uns des autres puisque les récits sont indépendants. Le unique lien est l’univers dans lequel évoluent les héros : un monde dur et aseptisé où chaque liberté est assujettie à de nombreux devoirs et où il ne fait pas bon sortir du carcan imposé par la société. Ce sera d’ailleurs le drame de chacun de mes personnages. Ils deviendront des parias, qu’ils soient humbles comme le lieutenant Philip Andrues dans « Nouvelles de l’Est » ou puissants comme l’Imperator Maximilien dans « Le Rêve de Maximilien ». En outre, chacun des opus s’inscrit dans un contexte historique faisant référence à notre propre Histoire (le Calvinisme dans le « Livre de Saon », La prohibition dans « La Novolitza », La Blitzkrieg dans « Nouvelles de l’Est » etc… ) ou à nos légendes (Le Volko-Mirr du « Triangle sous le sable » ne vous fait-il pas songer au Minotaure ? ).

Le genre de cette saga que je dois, à contrecœur, classer dans la science-fiction, et davantage une « uchronie » (réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé). Pas besoin d’être un aficionados de ce type d’univers pour apprécier, croyez-moi. J’ai eu des lecteurs de quinze ans et d’autres de plus de septante ans. Tout le monde peut y trouver son compte.



Tu as une saga et des petits romans annexes… Tu les classes ? Un court résumé ?

A côté de cette saga, j’ai également écrit trois mini-romans d’une petite centaine de pages. Cette fois, c’est leur taille qui les lie car leur ton est radicalement différent

« Tribu silencieuse », c’est un conte satirique sur les gens qui ont du mal à avoir une vie sociale.

« Lucioles » est un plaidoyer contre la peine de mort qui voit des familles (celle de la victime et celle du coupable) se déchirer.

« Une Pie dans le Ciel de Saigon » a pour contexte la guerre du Viêt-Nam. C’est une brève plongée dans le monde de l’horreur avec un amnésique comme (fil) conducteur.

Tu as publié, cette année, un nouveau roman. S’intègre-t-il dans ta saga ? ou pas ?

« Les Enfants de Jafez » est le sixième tome de GEDENE. Il est l’avant-dernier tome du Cycle de Séliandre. Cette information intéressera les lecteurs qui me suivent car « Les Enfants de Jafez » amorcent la conclusion du cycle. Beaucoup de réponses soulevées dans les précédents volumes y trouveront réponse.

Ce volume est très haletant. C’est peut-être le plus rythmé de la série. Je le vois bien transposé au cinéma, tiens. Je peux choisir les acteurs ?

Voyons, voyons qui tu as choisi…

Alors, pour Natalia, je vois très bien Paz Vega ou Winona Ryder.

Pour Murat Mazer, je ne suis pas encore sûr : Javier Bardem a lu le script. J’attends sa réponse 😉

Intéressant… Hâte de voir ce que ça donnerait ! Le sujet de cet opus, dis-moi ?

Un sujet d’actualité, je dirais. Un virus mortel décime les peuples des Terres de Feu. Voyez ce qui se passe actuellement avec Ebola en Afrique…
Pour ce roman, je déplace ma caméra lors de l’Empire, chez ceux qu’ils appellent les « barbares ».

Pour l’histoire, je vous livre la quatrième :

Une épidémie, particulièrement atroce, ravage les Terres de Feu.
On la surnomme « La Fouilleuse » car elle n’abandonne les corps qu’une fois ceux-ci détruits de l’intér
ieur.

Mazer est un Jafez çocuklari, un Enfant de Jafez. Il appartient à une secte qui a juré de protéger l’héritage saoud contre la menace impériale. Il donnerait sa vie pour la cause.

Quand on lui demande d’ôter celle de l’ambassadeur Ouzam Besriki qui vient réclamer de l’aide à l’ennemi héréditaire, il ne pose pas de questions. Il l’exécute devant l’assemblée des sénateurs et lui dérobe le coffret qu’il s’apprêtait à leur céder. Pourtant, loin d’être félicité par ses supérieurs, ceux-ci tentent également de l’éliminer.

Commencera alors pour Mazer une quête de vérité de laquelle il ne sortira pas indemne.

Qu’à cela ne tienne, Murat Mazer est déjà mort deux fois.

Les personnages ?

Les deux héros – Natalia Al Meiria et Murat Mazer – sont très différents de mes autres personnages de part leur nationalité saoude, mais également extrêmement semblables par leur caractère jusqu’au-boutiste et leur refus des convenances.

Natalia est une scientifique qui, dès le début du livre, découvre un vaccin pour éradiquer le virus. Le laboratoire qu’elle occupe va être détruit et ses recherches seront volées. En mettant tout en œuvre pour les récupérer, elle vivra une véritable aventure faite de trahisons, de surprises, de poursuites et de rencontres.

Murat est un agent saoud appartenant à la confrérie secrète des Enfants de Jafez. Piégé par son supérieur, il va se retrouver bien malgré lui embrigadé dans ce affaire de virus.

TU nous as dis que ce n’était pas le dernier tome. Mais alors ? Ce final (c’est bien ça ?), que nous réservera-t-il ? Tu nous mets l’eau à la bouche ???

Concernant le dernier opus, il est écrit depuis 2010, mais je l’ai revu entièrement deux ans plus tard. Il s’intitulera « L’Equilibre de Dante » et parlera de la sanglante révolte des esclaves-domestique. J’ai déjà la couverture et, sans fierté aucune, je trouve que c’est une des plus belles que j’ai réalisées.

Pour vous faire râler, je peux vous dire que j’ai eu le privilège de voir cette fameuse cover en avant-première… Pas mal !!!

source : http://www.aloys.me/2014/11/les-enfants-de-jafez-le-sixieme-tome-de-la-saga-de-gauthier-hiernaux-est-sorti.html

Tout secret a un prix

Tout secret a un prix

Publicités
Cet article, publié dans Vous avez dit..., est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s