L’Assortiment de crudités est pour bientôt

Ce Bruxellois d’origine montoise est un auteur compulsif qui publie des briques à un rythme d’enfer et de courts romans quand il s’ennuie. 

Son domaine de prédilection, c’est plutôt le fantastique.

Depuis 1994, il imagine l’univers de sa saga intitulée « Grandeur et Décadence de l’Empire de la Nouvelle Ere », une utopie en dix tomes dont cinq ont déjà paru.

L’homme se définit ainsi: grand mâle caucasoïde de moins de quarante ans, relativement bien conservé malgré un léger embonpoint et un dégarnissement sauvage. Ajoutons que c’est un véritable cordon-bleu qui dépose régulièrement des photos de ses prouesses culinaires sur les réseaux sociaux.

Il a publié:

Une Pie dans le ciel de Saigon, Éditions Chloé des Lys, 2013.

Mallaurig, Cactus Inébranlable éditions, 2012

Grandeur et décadence de l’Empire de la Nouvelle Ère (série en cours) – 5 tomes parus chez Chloé des Lys entre 2007 et 2012.

Lucioles, Éditions Chloé des Lys, 2012.

Tribu silencieuse, Éditions Chloé des Lys, 2011.

La nouvelle qu’il nous propose se déroule dans le milieu des peep-shows. Elle s’appelle « L’odeur du métal sur les doigts ».

Extrait:

« Au début, il ne voit rien d’autre qu’une lumière aveuglante qui lui brûle les yeux. Instinctivement, il recule jusque à la paroi. Il fait un pas vers l’avant et voit la scène : une estrade ronde tout en couleurs et strass qui tourne lentement. Au centre, un vêtement de soie bordeaux délicatement posé et un soutien-gorge en dentelle. Au loin, une voix de femme étouffée par l’épaisseur du mur et la musique techno. Franco penche la tête de l’autre côté. La fille aux cheveux blonds coupés au carré lui tourne le dos. Elle est entièrement nue mis à part une petite culotte du même modèle que le déshabillé qui trône au centre du cercle. Elle se penche vers la vitre d’une autre cabine et semble entretenir une conversation qu’il a subie mille fois. La fille soulève une jambe fraîchement épilée en riant et passe à un autre client. Franco a le temps de voir sa maigre poitrine aux mamelons pointus lorsque le rideau lui cache la suite du spectacle. Qu’importe, ce n’est pas pour elle qu’il est enfermé depuis cinq minutes dans ce réduit étroit et puant. »

Plus d’infos sur https://www.facebook.com/pages/Assortiment-de-crudit%C3%A9s/675706475802843?directed_target_id=264955306872218Image

Publicités
Cet article, publié dans Infos, Pictures, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s