Gedene : ni de la SF, ni du merchandising

Il m’arrive régulièrement d’être confronté aux mêmes questions à propos des ouvrages s’inscrivant dans ma saga intitulée « Grandeur & Décadence de l’Empire de la Nouvelle Ere » (Gedene).  Certaines personnes sont intéressées par mon style, mais sont arrêtées par le nombre de volumes déjà parus – et à paraître – ou par le genre, souvent et « injustement » lié à la science-fiction.  

Je vais tenter de répondre à ces deux interrogations/craintes pour dissiper tout malentendu.

1. La saga

Je me permets tout d’abord de préciser que la saga comporte dix tomes (cinq volumes sont parus chez Chloé des Lys). Ces livres forment une fresque, à la manière des Rougon-Macquart d’Emile Zola Ce dernier désirait, au travers du destin d’une famille, dépeindre la société du Second Empire, mais il n’est aucunement nécessaire de lire les dix-neuf autres ouvrages de Zola pour comprendre celui que vous lisez. Les ouvrages ne sont pas conçus comme des feuilletons où il est nécessaire d’avoir lu les tomes précédents pour comprendre celui que le lecteur a entre les mains.  

Les dix volumes de « Gedene », à part quelques exceptions, ne sont pas directement liés entre eux. Les personnages sont différents d’un tome à l’autre puisque les époques le sont aussi. A l’instar du grand Zola que je prenais comme exemple, je désire, comme l’indique le titre générique, narrer l’apogée d’un monde que j’ai créé, puis sa déchéance.

Les tomes peuvent sans problème être lus indépendamment les uns des autres. Chaque volume raconte une histoire particulière. Il n’est pas donc forcément obligatoire d’avoir acheté les autres livres pour saisir mon propos. Bien entendu, il y a un fil conducteur entre les différentes histoires, mais il s’agit là d’un « plaisir » supplémentaire lié aux sagas.   

2. Le genre : une uchronie

En littérature, l’uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé.
L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. À partir d’un événement modifié, l’auteur crée un effet domino ou papillon qui influe sur le cours de l’Histoire.

L’uchronie ne peut être appelée « Science-fiction » uniquement que lorsque sont mentionnés dans le récit des moyens techniques qui permettent de remonter dans le temps et donc de modifier le passé.

2.1. Pourquoi ce genre ?

L’uchronie m’intéresse à plusieurs niveaux.

Tout d’abord, elle me permet de laisser libre cours à ma fantaisie. Créer un univers avec ses lois, ses codes, son langage, son histoire, c’est un domaine dans lequel je me sens bien. Celui de l’Empire de la Nouvelle Ere, j’ai commencé à le bâtir il y a vingt ans et il n’a cessé d’évoluer depuis. 
Il est étrange qu’un système totalitaire me donne la liberté de créer, n’est-ce pas ?

Ensuite, utiliser un univers qui n’est pas le nôtre, tout en lui ressemblant, est très intéressant pour celui qui désire aborder un sujet sans s’attirer les foudres de certains bien-pensants ou d’érudits pointilleux. À travers les péripéties de personnages qui n’ont jamais existé, mais qui sont les reflets d’individus historiques, je peux raconter à ma manière des événements qui ont marqué la vie de nos ancêtres (la prohibition dans La Novolitza, la Blitzkrieg dans Nouvelles de l’Est, le statut d’artiste brimé dans le Rêve de Maximilien, l’hérésie dans le Livre de Saon, etc…).

Pas de vaisseaux spaciaux, de monstres et de combats à coups de sabres lasers.

3. A savoir :

  • L’Empire de la Nouvelle Ere représente plus ou moins notre Europe (+ l’Afrique) et est divisée en sept provinces. L’ennemi séculaire de l’Empire est l’Aquila (ex-URSS) également appelé « Le Grand pays ».
  • Le monde est divisé en trois catégories de personnes : les religieux, les soldats et le peuple.
  • Le système de castes a été rétabli. Les nobles sont appelés « Grands d’Empire » et l’on reprouve, par ordre d’importance :
    • Les Qaeders
    • Les Iarls
    • Les Najars
    • Les Chevaliers (jusqu’au Livre de Saon)   
  • Les religieux dirigent de nombreux secteurs, l’enseignement à la Censure, en passant par l’administration, la médecine et le domaine scientifiques. Le sommet de la pyramide religieuse est le Néo-cardinal (après l’assassinat de Maximilien).
  • La carte d’identité est appelée CodGEN (code génétique) sert également de moyen de paiement. Chez les soldats (dragons), elle dispose d’autres fonctionnalités (arme non létale, balise, scanner d’autres CodGEN, …)
  • L’unique livre de référence religieux dans l’Empire est le CODEX. Les autres ouvrages hérités des Ancêtres ont été perdus lors de l’incendie de la Grande Bibliothèque du Saint-Siège.
  • La prison n’existe pas. Les individus coupables d’un délit perdent leurs Droits Élémentaires et doivent se mettre au service d’un citoyen pendant la durée qui a été prononcée par le tribunal (Mallus).
  • Les citoyens de l’Empire ont une pléiade de dieux, lesquels habitent le Nieland. Le père des dieux se nomme Atis et son épouse, Ea.   

En résumé – et compte tenu des réticences des lecteurs potentiels que je croise au gré des séances de signature – je précise encore une fois qu’il ne s’agit pas de science-fiction. La saga peut être lue par tout le monde, quel que soit l’âge et le bagage littéraire de l’individu.

Titre Pitch Thèmes
Le Rêve de Maximilien – Le Livre de Saon Le rêve innocent d’un Imperator peut déclencher une guerre et créer un mythe. La liberté individuelleL’artL’hérésie

Les guerres de religion

Le Triangle sous le sable Et si l’Empire le plus puissant reposait sur le plus terrible des mensonges. L’ouverture aux autres cultures.Les sociétés secrètes.Les chimères.

Les divinités.

La Novolitza Quand les filles de joie deviennent l’arme de l’ombre, même l’Empire le plus puissant peut être détruit.  La prohibition.La prostitution.
Nouvelles de l’Est La vie de dix hommes contre celle d’un seul.   La guerre.Les opérations secrètes.
Publicités
Cet article, publié dans Infos, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Gedene : ni de la SF, ni du merchandising

  1. Je trouve cette petite « mise au point » des plus intéressante. Ayant lu tous les opus, d’ailleurs pas dans le bon ordre, je pense également que chacun peut être lu de façon indépendante. Pour moi, cette saga est une sorte de mix entre la description d’une sorte de monde déviant et une fiction « historico-politico-fantastique »: Nous ne sommes pas à proprement parlé dans la science-fiction même si la SF utilise souvent comme ressort, et à mot couvert, notre histoire.
    Voilà une saga atypique qui peut satisfaire les lecteurs de fantastique comme ceux de SF ou de romans d’aventure. Gauthier nous propose une autre réalité politique, un « envers du miroir » ou une autre dimension capable d’opposer à notre propre histoire une déviance potentielle.

  2. Je trouve cette petite “mise au point” des plus intéressantes. Ayant lu tous les opus, d’ailleurs pas dans le bon ordre, je pense également que chacun peut être lu de façon indépendante. Pour moi, cette saga est un mix entre la description d’une sorte de monde déviant et une fiction “historico-politico-fantastique”: Nous ne sommes pas, à proprement parler, dans la science-fiction même si la SF utilise souvent comme ressort, et à mots couverts, notre histoire.
    Voilà une saga atypique qui peut satisfaire les lecteurs de fantastique comme ceux de SF ou de romans d’aventure. Gauthier nous propose une autre réalité politique, un “envers du miroir” ou une autre dimension capable d’opposer à notre propre histoire une déviance potentielle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s