Nouvelles de l’Est : une fiche de lecture de Christine Brunet

Je me replonge avec plaisir dans l’univers de Gauthier Hiernaux. Même contexte politique que les opus précédents, même écriture, mais une autre approche : cette fois, l’auteur nous présente des tranches de vie au travers de personnages atypiques dans un contexte de guerre.

Pour une fois, Gauthier Hiernaux utilise non plus le genre du roman mais celui de la nouvelle. Pour être honnête, j’étais peu attirée et perplexe quant à la capacité des nouvelles de faire passer l’ambiance des précédents romans.

Bon, nous revoilà plongés dans une Terre appartenant à un univers parallèle au nôtre. Nous faisons connaissance de personnages aux physiques très marqués comme le Dragon Ilwad ou le barbare (je vous laisse les découvrir…).

Cette fois, le contexte est plus marqué, un savant mélange de monde romain antique, soviétique, mythologique et futuriste. Les textes sont courts, très vivants, parfois surprenants, démontrant à nouveau les manipulations d’un pouvoir politique totalitaire capable de tout pour asseoir sa légitimité. L’expansionniste, la peur de la différence, l’endoctrinement, le racisme, les préjugés, l’obscurantisme, autant de sujets abordés.

Un style toujours très agréable, très vivant. Un grand bravo à l’auteur qui m’a entraînée durant de trop courtes heures dans son univers. 

 

Christine Brunet

Publicités
Cet article, publié dans Vous avez dit..., est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s