Une fiche de lecture de Christophe Pasquet

Christophe Pasquet (qui travaille à la Cour des Comptes de Bruxelles) est non seulement un excellent ami mais également un lecteur de la première heure de l’Empire de la Nouvelle Ere.
« Tribu silencieuse » était l’un des seuls ouvrages que j’avais osé envoyer chez Chloé des Lys sans sa (re)lecture avisée.
Voyez ce qu’il en pense…  

 

« Un fonctionnaire austère et insipide, un oncle espagnol saugrenu, une voisine déjantée, un notaire cocasse, un vitrier éberlué, une rombière curieuse, un inspecteur de police revanchard : « Tribu silencieuse » nous dresse le portrait d’une galerie de personnages que l’on croirait tirés d’un roman de Simenon. Tout nous renvoie en effet vers l’atmosphère que l’auteur liégeois avait coutume de décrire dans ses romans : la vie des gagne-petit d’une ville de province (ou qui en a les attributs) en butte à une situation extraordinaire. Et pour être extraordinaire, cette situation en deviendrait même presque fantastique. Ce roman nous conduit en effet du loufoque au surnaturel, et du comique au tragique. D’une écriture enlevée et d’un suspense qui nous tient en haleine jusqu’à la fin, ce roman tient de la fable : la crainte de l’étrange s’avère finalement bien plus douce que la perception du monde réel ».

Publicités
Cet article a été publié dans Vous avez dit.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s