Une fiche de lecture de Bob Boutique

Une fiche de lecture de Bob Boutique, libraire de son état, responsable des programmes sur la chaîne ACTU-TV et  auteur de nouvelles chez Chloé des Lys. 
L’article peut également être consulté en version « originale » en cliquant sur ce lien.

« Méfiez-vous ! Gauthier Hiernaux est probablement un dangereux schizophrène, affecté d’une double personnalité.
J’avais commencé à lire un des livres de sa saga intitulée « Grandeur et décadence de l’Empire de la Nouvelle Ere », « Le triangle sous le sable », un des quatre, cinq ou six titres déjà publiés et qui décrivent un monde imaginaire situé quelque part dans un futur antérieur inventé de toute pièce… une œuvre de très longue haleine. Et pour l’auteur et pour le lecteur…

C’est un nouveau Tolkien me dis-je en commençant le bouquin dont je notai aussitôt l’écriture… comment dire… élégante. Un français d’une grande pureté, avec des phrases d’une tournure classique mais qui disent très exactement ce que l’écrivain veut signifier, sans un mot de trop, de la belle ouvrage en quelque sorte.

Mais bon… ça fait quand même des centaines de pages avec des civilisations étranges, des références inconnues, une géographie bizarre, des noms exotiques… bref, faut s’accrocher, entrer dedans, avec le danger une fois dans le bain de ne plus arriver à en sortir… comme ce fut mon cas pour le « Seigneur des Anneaux ».

Et puis… voilà que je découvre une note de lecture enthousiaste de Nadine Groenecke, à propos d’un petit livre d’une centaine de pages, intitulé « la tribu silencieuse », une histoire délirante… un mec aussi terne qu’une porte de prison hérite d’un oncle givré et suicidaire, un appart dans lequel il trouve une collection de 666 nains de jardin ! Avec obligation de les garder au risque de perdre son héritage.

Vous savez que je lis toujours plusieurs ouvrages à la fois. Et là, je n’hésite pas… je connais un peu Nadine, j’ai lu son « Trop plein », si elle écrit, je cite, « Qu’elle s’est régalée » c’est que ça doit être très bon. Du coup je dépose « Le triangle » en me promettant de le continuer plus tard, m’apprête à commander « le tribu » et m’aperçois alors qu’il a été écrit par…Gauthier Hiernaux !

Pas possible m’exclame-je (chouette forme grammaticale). Ce doit être une erreur… je vérifie dans le ‘who is who’. Hé bien si, c’est le même ! Je n’en reviens pas, car là, on se trouve à mille lieues des mythologies vraies ou pas. Ce doit être un clône… j’envoie un mail à Gauthier qui me répond qu’il est justement en vacances et viendra donc ( cerise sur le gâteau ) me déposer son bouquin à la librairie !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le temps de tailler une bavette entre deux clients et de déblatérer nos amis auteurs et auteuses (sauf le Boss bien sûr…) on se salue, Gauthier sort de ma boutique (épargnez vous vos jeux de mots faciles svp) et j’ouvre déjà son opuscule, bic en mains. Car je griffonne toujours dans les livres que je lis, les rendant par la même occasion très personnels mais tout à fait inutilisables.

Hé bien, je confirme: Nadine à tout bon ! « Tribu silencieuse » est un vrai petit bijou. Il se lit d’une seule traite comme une longue nouvelle, une petite heure et on en sort abasourdi.

Je ne dirai pas, à la différence de Nadine, que c’est « une impitoyable peinture de la nature humaine et de ses travers », mais plutôt un récit rigolo, bourré d’humour qui me fait songer par certains côtés aux livres d’Alain Magerotte. Bien sur, le héros qui parle et raconte à la première personne a tout du minable, mais il ne doit pas l’être vraiment car parfaitement conscient de son état. L’histoire qui lui arrive ( et ne comptez pas sur moi pour en dévoiler la fin ) est surprenante et les personnages qui la traversent ahurissants.

Ca avance sans un temps mort et les réflexions de notre anti-héros sont tellement drôles, désabusées et en fin de compte cyniques qu’on exulte littéralement tout en se demandant comment tout ça va finir…

Tenez, quelques exemples parmi deux cents :

« l’ image était absurde, c’était comme se représenter une chenille tapant à la machine ».

« Le policier n’aimait pas certaines choses et l’âge aidant, ce nombre s’était fait croissant. La coupe mulet, la musique techno et l’arrogance des jeunes, la perversité des criminels même à la petite semaine, les bonnes femmes qui laissent leur clébard chier sur le trottoir sans rien ramasser, les cons inter-âges qui ne respectent pas les limitations de vitesse, les vieillards qui viennent à la banque ou au supermarché en pleine heure de pointe… »

« Je sautai d’étonnement en me retournant comme un patineur artistique »

« Je me réfugiai dans un café puant la fumée de cigarettes et la bière. En avisant les trognes des clients, je me demandai si ce genre d’établissement procédait à une sélection à’ l’entrée… »

« Le véhicule (un bus) me vomit en compagnie d’autres navetteurs, en face d’une station de tram »

. « Elle était maquillée comme une voiture volée »

Etc.. etc… on dirait du Magerotte.

Mais non. C’est du Gauthier Hiernaux bis, l’autre… Mister Hyde.

J’ai adoré, je me suis régalé comme dit Nadine et j’en re-demande.

En plus la maquette est superbe et la couverture… simple et élégante, comme le style de l’auteur. »

 

Hé bien… j’en suis tout retourné!!!

Je ne dirais que j’en suis sans voix (parce qu’à l’écrit) ça fait con mais j’ai des frissons tout le long du corps…

Une telle fiche de lecture, ça fait comme un électro-choc d’adrénaline, c’est la première cigarette après 8 heures d’avion, la gorgée d’eau à bonne température quand on pète la soif.

Merci Bob! Merci

Merci! Merci !!!!

Publicités
Cet article a été publié dans Vous avez dit.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Une fiche de lecture de Bob Boutique

  1. Je vais donc le commander comme j’ai promis à Gauthier !!
    Bravo et merci pour toutes ces informations
    Bonne soirée

  2. Philippe D dit :

    Bob a l’air très enthousiaste!
    Je passerai une commande à la rentrée. Ma liste commence à s’allonger!

  3. Oui et j’en suis ravi.
    Moi aussi ma liste l’allonge, Philippe… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s