Une nouvelle fiche de lecture de Nadine Groenecke

Voici un petite note super sympa que je viens de trouver dans ma boite mail.
Nadine Groenecke est l’auteur d’un recueil de nouvelles et d’un roman (que j’ai fort fort apprécié! Voir ici)

« J’espère que tu passes de bonnes vacances. Je voulais juste te dire que j’ai lu « Tribu silencieuse » et rédigé une fiche lecture dans la foulée. Elle est sur mon blog. J’ai adoré ton ouvrage, je n’ai pas encore lu énormément de livres chez CDL mais jusqu’à présent c’est mon préféré ! »

Avec Gauthier Hiernaux, heureux auteur, tout comme moi, de la maison d’éditions belge Chloé des Lys, nous avons échangé nos livres respectifs. Ce consultant en informatique compte déjà quatre ouvrages à son actif mais je n’avais encore rien lu de lui, je lui ai demandé de me faire parvenirTribu silencieuse, sa dernière parution.

A peine trois quarts d’heure m’ont suffi pour dévorer l’ouvrage. Conquise dès les premières pages, je ne pensais pourtant pas le lire d’une traite ! De quoi est-il question dans ce mini roman et comment a-t-il pu me captiver autant ?

L’auteur a choisi d’utiliser la forme narrative du récit à la première personne, ce qui permet d’emblée de cerner le caractère de son héros : un type introverti au physique plutôt ingrat, bibliothécaire de métier, qui jette un regard désabusé sur ses concitoyens et semble résigné à mener une vie morne et insipide jusqu’à la fin de ses jours. Vraiment rien du boute-en-train et, quelles que soient les circonstances, pas le genre à manifester la moindre émotion ! C’est donc sans intérêt manifeste qu’il apprend qu’il hérite de l’appartement d’un oncle dont il n’a que de vagues souvenirs, et sans guère plus d’enthousiasme qu’il part prendre possession de son bien. Mais une surprise de taille l’y attend : 666 nains de jardin s’accaparent déjà les lieux, 666 occupants avec qui il va devoir cohabiter, selon les dernières volontés de l’ex-propriétaire. Cette « tribu silencieuse » comme il la surnomme, se révélera plutôt bruyante (si, si !!!) et pesante. Mais pas question d’en dire plus, je vous laisse le plaisir de découvrir la suite.
Gauthier nous livre là une habile et impitoyable peinture sur la nature humaine et ses travers, un récit génial, à la fois drôle et cynique, servi par une écriture fluide comme je les aime. Vraiment je me suis régalée !

Ah, j’oubliais… si vous avez des nains dans votre jardin ou à votre domicile, prenez le temps de les inspecter sous toutes les coutures. Lisez « Tribu silencieuse » et vous comprendrez pourquoi !

Publicités
Cet article a été publié dans Vous avez dit.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s